Deux étapes pour acheter un terrain

    Etre propriétaire est le rêve poursuivi par plusieurs personnes qui souhaitent mener une vie paisible et léguer un patrimoine à leur progéniture. La procédure pour le devenir est longue mais importante. Certaines personnes achètent des maisons à construire ou déjà prêtes, d’autres préfèrent acquérir un terrain à bâtir avant d’entreprendre des travaux de construction. Si la seconde situation est votre option, il est indispensable de bien préparer votre acquisition. Nous vous proposons de découvrir dans la suite de cet article, deux étapes pour acheter un terrain. 

    La phase préparatoire

    Pour acheter un terrain, il faut d’abord trouver celui qui répond à vos critères. Vous devez circonscrire votre zone d’habitation. Pour cela vous pouvez vous référer aux services publics ou aux agences de promotion immobilière. Ensuite, il faudra vous renseigner sur la qualité du terrain et sur les projets futurs qui sont envisagés aux alentours du terrain ciblé. Vous devez également vérifier que le terrain convoité est constructible et viable. Retrouvez plus d’infos sur ce blog immobilier. Les terrains vendus en lotissement remplissent généralement ces conditions. Il est aussi très important de vous assurer que le type de construction à réaliser sur le terrain est autorisé par le Plan Local d’Urbanisme. Lorsque tous les voyants sont au vert pour le terrain souhaité vous pouvez approcher le propriétaire.

    La procédure d’achat

    Le terrain mis en vente est soumis à des conditions énoncées par le propriétaire. Si vous êtes intéressé, vous devez vous positionner en informant le propriétaire de votre désir d’acquérir son terrain. Si vous êtes sûr d’acheter et que les conditions pour votre financement s’annoncent favorables, vous pouvez soumettre une offre d’achat écrite au propriétaire. Il répond en faisant une promesse unilatérale de vente. Un avant-contrat est alors signé devant le notaire avec paiement de votre acompte. Le notaire procède à toutes les procédures administratives nécessaires. L’acte de vente est ainsi signé, votre solde est versé et les procédures administratives sont clôturées par le notaire.  

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *